Enseignement

L’humano-reptilien : une espèce hybride parmis nous

Les Reptiliens font couler beaucoup d’ancre mais rares sont les textes qui font de cette espèce mi humaine mi reptilienne un portrait réaliste et convainquant. Qu’est-ce qu’un humano-reptilien ? Ganji et Iori * en ont une expérience directe et concrète. Ils nous apportent ici des éléments clairs et pragmatiques.

Les humano-reptiliens sont, comme leur nom l’indique, des êtres-humains dotés d’un gène reptilien, ce qui leur confère une double appartenance à l’espèce humaine et à l’espèce reptilienne. Il ne faut donc pas se fier à leur l’apparence puisque leur forme humaine abrite une identité complexe qui associe entité reptilienne et entité humaine, toutes deux vivant de façon concomitante plus en moins en harmonie.

L’espèce reptilienne étant nettement supérieure à l’espèce humaine*, l’hôte reptilien devient généralement assez vite le « tuteur » de l’individu humain qui lui laisse volontiers le pouvoir de décision sur tous les plans de son existence. Le reptilien gère et instruit l’individu humain. Cette nature hybride confère donc à ces êtres hybrides une supériorité sensorielle et intellectuelle (et souvent physique) manifeste.

Surdoués et géniaux

On les reconnaît à la parfaite maîtrise et au sang-froid dont ils font preuve dans les situations les plus délicates. Ceux-ci se distinguent très jeunes dans la société car ils excellent dans tout type de disciplines (selon les prédispositions et ambitions propres à l’individu). Plus qu’un sixième sens, cette spécificité fait donc d’eux d’excellents décisionnaires, maîtres d’œuvres, artistes, technocrates (souvent redoutables), athlètes, grands chefs, artisans, idéologues et penseurs de renom etc.

Bien qu’ils soient en apparence identiques au commun des mortels, certains détails trahissent néanmoins leur nature : une stature généralement très mince bien qu’imposante et charismatique, un regard intense et profond, une certaine animalité, une grande perspicacité, une froideur, une préférence pour les couleurs froides et pour le minimalisme (qui se note dans leurs choix esthétiques, le design, le style vestimentaire)… Voici là une liste non exhaustive des attributs qui forcent généralement l’admiration parmi leurs contemporains.

Dépourvus de morale, ils sont libres (les humano-reptiliens n’adhèrent pas à la morale judeo-chrétienne réductrice), solitaires mais pas pour autant associables, incompris et visionnaires, ils ont depuis toujours œuvré pour le raffinement de notre monde, guidé et façonné notre humanité.

Ganji et Iori

Enseignement, Enseignement reptilien,