Enseignement

Le combat contre l’uniformisation de Nicolas Berdiaev

Cette réflexion du philosophe existentiel russe Nicolas Berdiaev nous éclaire sur la condition de celui qui se bat pour sauvegarder sa singularité dans un monde qui tend à l’uniformisation des individus.

La lutte pour la personne, l’affirmation de la personne, sont des actes douloureux. La réalisation de la personne ne s’effectue pas sans résistance, elle exige une lutte contre le pouvoir asservissant du monde, le refus de transiger avec le monde. Le renoncement à la personne, l’acceptation de se soumettre à l’action dissolvante du monde sont bien de nature à atténuer la douleur, la non acceptation l’aggrave. Dans le monde humain la douleur est un sentiment qui naît de la personne, au cours de la lutte de celle-ci pour sa réalité. La liberté engendre la souffrance. On peut diminuer la souffrance en renonçant à la liberté. La dignité de l’homme, c’est-à-dire de la personne, en d’autres termes la liberté, comporte l’acceptation de la douleur, la force de la supporter. (…)

– Extrait de l’oeuvre philosophique de Nicolas Berdiaev, De l’esclavage et de la liberté de l’homme, 1946

Iori

Enseignement, Nourriture spirituelle,
,