Arts et spiritualité

Poésie // Fernando Pessoa : Dans tes mains ne retiens rien

Une fois n’est pas coutume, voici un autre poème de notre poète préféré, Fernando Pessoa: Dans tes mains ne retiens rien.

Dans tes mains ne retiens rien,
Dans l'âme nul souvenir,
Car une fois refermées
Tes mains sur l'ultime obole,
Quand tes mains on ouvrira,
Rien de rien n'en tombera.
Quel trône te veut-on donner ?
Qu'Atropos ne te puisse ôter ?
Quels lauriers qui ne se flétrissent
Quand Minos rendra ses arrêts ?
Quelles heures qui ne te dressent
La stature de cette ombre
Que tu seras lorsque tu t'en iras
Dans la nuit, au bout de la route ?
Cueille les fleurs mais jette-les
Des mains à peine les vois-tu.
Assieds-toi au Soleil. Abdique.
Et sois roi de toi-même.
Fernando Pessoa, Poèmes païens, ed. Points
Iori

Arts et spiritualité,