Enseignement

Cette fillette de 12 ans défend l’écologie à l’ONU en 1992

À 12 ans, Severn Suzuki est la première enfant de l’histoire de l’humanité à prendre la parole à l’ONU pour plaider la cause écologique devant les plus grands responsables du monde. Près de 30 ans après, son discours est plus que jamais actuel. Combien de temps faudra-t-il à nos dirigeants pour prendre les mesures qui s’imposent ?

Du 3 au 14 juin 1992, un Sommet de la Terre organisé par l’ONU a lieu à Rio de Janeiro. Il réunit de grands représentants de gouvernements mondiaux et plus de 1500 ONG pour répondre aux problèmes environnementaux.  Il reste aujourd’hui le plus grand rassemblement de dirigeants mondiaux et est considéré comme une réussite. En effet, ce sommet a donné un coup d’envoi à un programme ambitieux de lutte contre les changements climatiques, notamment la ratification de protocoles contraignants comme celui de Kyoto.

Severn Suzuki a alors 12 ans et a réuni les fonds nécessaires avec sa classe et son organisation (ECO — Environmental Children’s Organization) pour faire le voyage jusque Rio de Janeiro et espérer pouvoir prendre la parole devant les représentants. Le dernier jour du sommet, alors qu’elle comptait partir, on lui accorde un temps de parole à la conférence. Ce sera la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une enfant s’adresse aux grands responsables du monde. Nous savons aujourd’hui que rien n’a véritablement changé et que nous allons droit dans le mur!

Ganji

Enseignement, Nourriture spirituelle,