Arts et spiritualité, Santé corps et esprit

Cinéma // Hell ou le déchaînement des forces destructrices

Décryptage du film Hell de Bruno Chiche avec Sara Forestier et Nicolas Duvauchelle, du point de vue thérapeutique et énergétique.

L’histoire : une jeune et jolie bourgeoise parisienne en proie au désespoir et à l’ennui, mène une vie endiablée : alcool, coke et sexe rythment son quotidien et masquent à peine une souffrance abyssale. Entre elle et Andrea c’est le coup de foudre immédiat. Hell s’empare alors de son destin pour le meilleur et pour le pire.

L’intérêt du film : il montre très clairement les forces destructrices à l’œuvre et l’attraction fatale qui naît bien souvent entre deux êtres brisés, consumés par une rage sourde.

Au niveau énergétique : la souffrance et la rage sont des énergies corrosives et explosives. Installées dans le ventre, elles émettent leurs radiations nocives en continu, opérant une lente et impitoyable dégradation de l’individu. Ces « forces » cherchent toujours le moyen de s’exprimer au dehors d’une façon ou d’une autre : provocation, agressivité, drogues, colères explosives, comportements borderline et suicidaires, sexualité débridée et irrespectueuse de soi, acharnement sur une victime (de préférence une personne qui nous aime vraiment)… Autant d’expressions de cette matière dégradante.

La thérapie : il faut repérer à temps les signes d’une telle « présence » en soi et se responsabiliser. La juste et saine attitude consiste à se débarrasser de cette énergie destructrice en recourant à certaines plantes chamaniques qui vont effectuer un nettoyage profond, elles vont éliminer cette matière en l’expulsant concrètement et définitivement du corps et de l’esprit.

Le courage de relever le défi : Une préparation psychologique est nécessaire avant cette étape, il faut en effet bien prendre conscience de ce que l’on porte en soi, de la nature de cette énergie-matière et de son action, ses conséquences sur soi comme sur les autres. Il faut enfin être prêt à y renoncer, à en faire le deuil. En effet, ce type de matière n’est pas là par hasard, elle est le résultat d’expériences douloureuses et particulièrement destructrices que l’individu a vécu au cours de sa vie ou de ses vies passées (viol, violences physiques extrêmes, humiliations répétées…).

Iori

Arts et spiritualité, Médecine énergétique, Santé corps et esprit,
,