Enseignement

Il était une fois un chat… et un médium !

Il était une fois une petite chatte noire et blanche qui s’était perdue et un maître très triste parce qu’il l’aimait beaucoup. Allait-il la retrouver? Celui-ci possédait en lui les moyens de la retrouver car il était médium mais encore fallait-il qu’il s’en souvienne…

Ma petite Mia a disparu dimanche soir. Nous habitons au beau milieu d’une forêt dans le nord du Portugal, et nos trois chats vont et viennent au gré de leurs envies parcourant les nombreux sentiers qui entourent notre maison, mais aussi les nombreux bois de chênes.

Nous avons commencé à nous inquiéter lundi soir, n’ayant plus vu depuis plusieurs heures ses petites pattes blanches ni son petit museau noir apparaître. Certes c’est une chatte vive et indépendante, mais elle aurait du rentrer ne serait-ce que pour sustenter son petit ventre affamé. Or cette après-midi elle n’était toujours pas là!

Je me suis donc décidé à partir à sa recherche malgré les nombreuses tâches et autres occupations qui me sont tombées dessus aujourd’hui. J’ai enfilé mes bottes de marche et me voilà parti sur les sentiers que nous parcourons habituellement avec nos chats… en file indienne!

2 heures plus tard, toujours rien. Pas un miaulement sur un arbre (où elle se retrouve parfois piégée), pas un signe de ma petite chérie (oui j’avoue, je l’adore!).

J’en ai eu assez, exténué de monter ainsi les sentiers en pierre romaine, je me suis assis sur un rocher au bord su chemin,

Je me suis alors dis que je devais peut-être faire appel aux forces supérieures, d’ailleurs je ne comprenais pas pourquoi je n’y avais pas pensé plus tôt.

En à peine quelques secondes de concentration et de prière j’ai reçu l’indication très précise de l’endroit où elle se trouvait! C’était très clair… il me fallait dévaler de nouveau les pentes abruptes qui venaient de m’épuiser. Aucun doute possible, j’étais convaincu que j’allais là trouver à l’endroit indiqué, c’est-à dire 1500 mètres plus bas!

Je traversai donc forêts, villages, et chemins déserts et… 1 demi heure plus bas, je me retrouvai devant le site que visualisé. Immédiatement je criai son nom: Mia! Mia!

Elle me répondit de suite! Sa petite voix étouffée volait à travers les arbres jusqu’à moi comme pour me dire: « Viens je suis ici ! »

Elle n’était pas bien loin de la route, mais égarée dans les taillis épais, elle avait perdu son sens de l’orientation. Je la pris dans mes bras comme on prend sa petite fille et on se fit plein de bisous!

La joie indescriptible de l’avoir retrouvée mais aussi de me sentir aidé par les forces supérieures me combla profondément à cet instant!

Ganji

Chamanisme, Enseignement,