Santé corps et esprit

L’auto-massage du ventre pour libérer les émotions

Je vous fais part ici d’une méthode complète d’auto-massage du ventre née de mon auto-observation et propre expérience pour libérer le trop-plein émotionnel et soulager efficacement la douleur et la migraine.

L’accumulation des émotions crée de l’oppression, de la nervosité, de l’irritabilité mais également des crispations de certaines zones du corps et des douleurs pénibles. Parfois, cela peut déboucher sur des crises inflammatoires aiguës. Chez les hypersensibles, ce phénomène finit par constituer une vraie pathologie chronique qui s’installe et se répète inlassablement : accumulation, douleur, crise etc. C’est pourquoi l’auto-massage du ventre s’avère une aide précieuse, étonnamment efficace, pratique et économique. À pratiquer sans modération!…

Hypersensibilité, émotion et somatisation

Qui dit hypersensible dit : « fabrique à émotions » !

Si comme moi, vous êtes hypersensible, vous produisez et accumulez beaucoup plus d’émotions que la normale. Les hypersensibles ont une vie émotionnelle riche et extrêmement active, nous avons donc tendance à somatiser beaucoup plus qu’on ne le voudrait, et cela peut devenir à la longue assez handicapant. Si vous avez souvent le ventre enflé et douloureux à la pression, des raideurs dans la nuque et l’épaule, la migraine, le nerf sciatique sensible ou encore, que vous souffrez de fibromyalgie, c’est que vous êtes sujet à l’accumulation d’émotions. En s’amassant, nos émotions forment des sortent d’agrégats qui se stockent partout où ils le peuvent, à commencer par le ventre puis les hypocondres (1) et les reins lorsqu’il n’y a plus de place, et enfin, elles commencent à « gangrener » les membres qui s’ankylosent et se raidissent. Ces agrégats obstruent les canaux d’irrigation du corps, ce qui à la longue, crée des blocages et déclenche des douleurs aiguës (ou chroniques) pouvant aller jusqu’à la crise inflammatoire.

Le rôle de l’émotion dans la migraine

Les émotions cherchent à « sortir » mais nous sommes trop peu conscients du phénomène pour penser à les évacuer sainement. Du coup, elles deviennent agressives. Les crises de migraines ont cette fonction : telle une cocotte minute, le « feu » généré par l’émotion accumulée monte à la tête et tente de se frayer une issue. D’où l’effet martelant et insistant de la migraine qui semble s’attaquer toujours à un même endroit jusqu’à ce que l’émotion puisse s’échapper. Si vous êtes migraineux, vous avez sans doute dû déjà remarquer qu’à ce moment là on ressent un effet bienfaisant dans tout le corps, les zones compressées, douloureuses et bloquées semblent « se vider » peu à peu. On ressent une sorte de « dépressurisation » lente et progressive, par étages. Seulement ce processus coûte cher alors si on peut faire la vidange soi-même c’est tout de même mieux, non ?

Notre ventre, un deuxième cerveau

Comme on le sait aujourd’hui, nous avons dans le ventre un « deuxième cerveau ». Les spécialistes estiment que près de 200 millions de neurones tapissent notre tube digestif et selon la gastro-gastro-entérologue Francisca Joly Gomez, « C’est un véritable système nerveux autonome qui se met en place lors de l’embryogénèse ». Pour ma part, je n’ai pas eu besoin de lire 36 ouvrages médicaux pour le deviner. Depuis toute petite, chaque fois que je suis contrariée ou anxieuse, je me constipe illico. Mon ventre se bloque et enfle. Il m’est même arrivé de déclencher une fausse crise d’appendicite quand j’avais 6 ans, c’est-à-dire que j’avais tous les symptômes (vomissements, fièvres et gonflement de l’abdomen) mais aucune véritable inflammation de l’appendice. À l’hôpital à l’époque, le médecin était venu me glisser un mot gentil que je n’ai pas oublié : « Tu es une hypersensible… Mais surtout ne change jamais, c’est une richesse précieuse que tu as là. ».

L’alternative à la douleur : l’auto-massage du ventre

J’ai mis du temps à le comprendre mais le fait est que chez moi, c’est mon ventre qui réagit le 1er et qui prend tout, en fait, c’est lui qui l’hypersensible ! Alors j’ai cherché une solution et, sur les conseils d’un bon ami, j’ai commencé à me masser le ventre. Quelle ne fut pas ma surprise de constater au bout de quelques minutes que mes mains s’activaient toutes seules. Devenues soudainement expertes, elles semblaient savoir exactement ce qu’elles avaient à faire. De plus en plus rapides et dynamiques, elles effectuaient des mouvements en vagues qui avaient pour effet de « ramollir » mon ventre (dur et enflé) et de libérer les 1eres couches d’émotions. Dans un second temps, elles se transformèrent en marteau piqueur pour s’attaquer efficacement aux couches les plus profondes. Je transpirais et ma respiration s’était amplifiée, à chaque poche d’émotions qui se perçait, je reprenais de l’air et celui-ci s’engouffrait profondément en moi, dans mon ventre et mes reins, je sentais toutes ces zones comprimées se remplir à nouveau d’air et se relâcher dans un contentement profond. Au bout d’une demi-heure, le nerf sciatique sembla se dégager de toute tension, idem pour mon épaule et ma nuque ultra-contractées auparavant. Incroyable.

Pour pratiquer chez vous

Visionnez la vidéo (ci-dessous) où je présente les principaux mouvements de cet auto-massage du ventre, ceux qui me sont venus spontanément lors de mes séances. Mais je vous conseille avant tout de vous écouter. Et de pratiquer, encore et encore. Essayez dans un 1er temps d’imiter la vague avec vos mains, cela vous prendra peut-être un peu de temps mais vous parviendrez avec un peu de persévérance à trouver votre propre façon de faire. Dans un 2nd temps, imitez le marteau piqueur en ramassant vos doigts et en tapotant avec la pointe, cette technique là est bien plus simple 🙂 Enfin, n’hésitez pas à y aller !

Iori

Médecine énergétique, Santé corps et esprit,