Santé corps et esprit

L’être humain : une entité multidimensionnelle

Au travers de leur parcours de connaissance de soi, Iori et Ganji ont rencontré en eux-même l’existence de différents véhicules de vie indissociables et interdépendants : le corps physique, le corps énergétique, le corps cognitif et le corps spirituel. Ils ont nommé cette synergie vitale le système ECPS.

Le système ECPS

Celui-ci désigne l’ensemble des corps énergétique, cognitif, physique et spirituel en mouvement et interaction. Cette synergie est essentielle à l’équilibre et à la santé de l’individu. Plus encore, elle soutient son existence vitale et détermine la qualité et la durée de sa vie.

L’équilibre corps et esprit

L’harmonisation des quatre corps est l’objectif du parcours Anankea. En effet, la matière, l’intellect, l’énergie et le Divin doivent pouvoir cohabiter ensemble en un seul principe équilibré et harmonieux. Nous avons nommé cet équilibre dynamique le système ECPS. Il n’y a pas de santé possible sans la cohésion de ces quatre éléments essentiels composant le corps humain.

Le corps énergétique

Tel un réseau de filaments extrêmement complexe, le corps énergétique distribue les bienfaits de l’énergie vitale à travers toute la masse physique. Grâce à lui la substance de vie nourrit tous les organes et potentialise leurs fonctions. Il est malheureusement sujet à d’inévitables risques pathologiques: des concentrations d’énergie malsaine viennent enrayer le mécanisme de distribution énergétique (programmes, tumeurs, traumas…), déclenchant à terme le développement de maladies et de perturbations psycho-physiologiques graves. Il est donc fondamental de diagnostiquer son état de santé et de procéder à son nettoyage en profondeur.

Le corps physique

Le corps physique est la première victime des anomalies présentes dans le corps énergétique. Il est le terrain immédiat où se développent et prolifèrent les cristallisations malignes. S’il est le véhicule visible par excellence, il n’est cependant pas le théâtre originel de la plupart des maladies complexes (cancers, troubles psychologiques, maladies héréditaires etc.). Il est la matière qui “exprime” les malformations et anomalies énergétiques.

Le corps cognitif

Le corps cognitif quant à lui prend racine dans le bloc cérébral pour répandre ses informations à travers tout le reste de la masse physique: mobilité, pensées, émotions… Il est aujourd’hui régulièrement victime de “surchauffe”. Sans cesse sollicité par un quotidien ultra rationalisé, le corps cognitif ne génère aucune solution efficace pour rétablir le bon fonctionnement du système ECPS. Il vit de façon autarcique et narcissique, générant des fantasmes de santé conditionnés par les médias et l’époque (séjours en spa, phytothérapies, auto-hypnose, vacances, sport, hygiène alimentaire…). Le corps cognitif résulte d’une éducation familiale et sociale associée à des aptitudes personnelles: c’est un agglomérat de conditionnements multi millénaires combinés à un héritage transgénérationnel spécifique, le karma.​

Le corps divin ou spirituel

Enfin, le corps divin, sans doute le plus mystérieux des quatre, ne se révèle qu’à l’initié. Il peut se définir comme le langage mystérieux de notre fibre intime éternelle, l’Âme, et du Caducée vivant, également appelée en Orient Kundalini. Il est le Sens, le Comment et le Pourquoi. Parfaite géométrie invisible, reflet de l’intention du Très Haut, il manifeste ses intentions de dépassement, de guérison, de matérialisation du Sublime au cœur même de notre chair.

Le parcours Anankea est en somme la réponse à une intention sacrée, bien souvent incomprise par le patient. Nous parvenons cependant à poser des mots sur la démarche thérapeutique propre à chacun.

Ganji et Iori

Médecine énergétique, Santé corps et esprit,
, ,