Santé corps et esprit

Utiliser notre souffrance comme tremplin spirituel

Vaste sujet que la souffrance. Tabou, honteux, il stigmatise celui ou celle qui se dit spirituel. Car dans la conception moderne de la spiritualité, souffrir signifie que l’on n’est pas suffisammenet élevé et éveillé. Loin des clichés, Ganji montre que la souffrance peut justement devenir un tremplin spirituel de premier ordre.

On croit trop souvent que le Nirvana, le « top » de l’Éveil c’est un individu qui ne souffre plus du tout, qui vit dans la béatitude, l’amour et la lumière en permanence.
C’est mal connaitre le sens de la vie terrestre.
Etant incarné dans un corps physique vulnérable, l’esprit connait sa vie durant le chemin de la souffrance, C’est son parcours de vie, un parcours incontournable.
Le but réel est de comprendre le SENS de la souffrance, quelle direction elle nous indique, quelle révélation elle cherche à nous transmettre.Révélation sur soi et sur le monde dans lequel nous vivons.
Nul besoin de chercher le SENS de la souffrance en dehors de soi. Qu’elle soit physique ou morale, elle doit devenir notre école initiatique et nous donner accès à une vision plus large, plus profonde, plus réelle de nous-mêmes et de la vie.
La souffrance est là pour nous transmettre le SENS, la direction, la marche à suivre.En rencontrant le SENS, nous dépassons la souffrance et cessons de culpabiliser et de nous dévaloriser inutilement.

PS – Je parle ici de SENS spirituel, que cela ne vous empêche pas d’aller voir un médecin ou/et un spécialiste pour traiter tout problème de santé. 

Ganji

Développement personnel, Santé corps et esprit,
,