Santé corps et esprit

Stimuler la digestion et le transit pour perdre du ventre avec le yoga et la diététique chinoise

Quoi de plus logique pour perdre du ventre que de commencer par améliorer la qualité de notre digestion et de notre transit ? En effet, pour avoir un ventre plat, il ne suffit pas de faire des série interminables d’abdominaux ou de s’affamer ! Il faut également stimuler la digestion et le transit intestinal pour mieux éliminer.

Savez-vous qu’une mauvaise digestion et un système intestinal faibles sont le signe d’une carence en énergie vitale ? Vous manquez d’énergie « Yang », comme le dit la médecine traditionnelle chinoise. L’énergie Yang c’est ce qui permet au métabolisme de s’activer et aux organes de fonctionner correctement. La déficience en énergie Yang a de fâcheuses conséquences sur notre corps entier et sur notre cerveau qui fonctionnent alors au ralenti !

Au niveau esthétique, le dysfonctionnement de nos système digestif et intestinal fait gonfler le ventre et crée une accumulation de matières : les graisses et les sucres se sont pas consommés par l’organisme, ils vont donc se stocker dans le ventre et la taille sous forme de bourrelets indésirables. La stagnation alimentaire provoque en outre la fermentation des aliments, qui crée à son tour de la distension abdominale, des spasmes et des flatulences inconfortables et ô combien embarrassantes ! L’accumulation des aliments crée enfin de la constipation, ce qui n’est pas du plus bel effet esthétique! Il est donc tout aussi important de prendre soin de notre digestion et de notre transit que de faire du sport ou de soigner notre régime alimentaire.

Voici donc quelques postures de yoga agréables à réaliser qui vont vous aider à atteindre vos objectifs pour perdre du ventre. En prime, à la fin de cet article, quelques conseils diététiques pour tonifier votre énergie Yang !

Yoga pour améliorer la digestion et le transit

Posture de yoga : l’équilibre en V

La posture de l’équilibre en V vous permet de travailler votre équilibre et d’assouplir votre dos, tout en stimulant en douceur le transit.

Tendez les jambes en les écartant en forme de V et tenez les pieds avec les mains. Pliez les genoux et ramenez vos jambes en avant en balançant doucement le corps. Équilibrez la position en gardant bras et jambes tendus. Tenez trois secondes, puis relâchez-vous (assis les jambes écartées par exemple). Inspirez profondément. Détendez-vous en vous concentrant sur votre souffle. Puis recommencez.

Bénéfices : assouplit les jambes et le dos, favorise la concentration et élimine la constipation.

Posture de yoga : Le genou à la tête

C’est un étirement postérieur en position debout. Inclinez le buste en avant à partir de la taille et venez poser les mains à plat sur le sol à environ 30 cm en avant des orteils. Expirez en rapprochant la tête des genoux et restez aussi longtemps que possible. Répétez 2 ou 3 fois l’exercice.

Bénéfices : améliore la digestion, assouplit la colonne et affine la taille, aide à perdre son ventre.

Posture de yoga : la demi-roue

Debout, montez les bras au-dessus de la tête, paumes des mains face au plafond, doigts pointés vers l’arrière. Expirez. Inspirez en vous penchant en avant. Puis creusez le dos en vous renversant vers l’arrière aussi loin que possible sans plier les genoux.

Bénéfices : Tonifie la rate et les intestins et par conséquent stimule et favorise la digestion et le transit, étire le dos, les épaules et le buste, débloque et favorise la respiration.

Posture de yoga : le triangle

En plus de stimuler le transit, la posture du triangle muscle tout le corps et affine la taille.

Debout pieds écartés de quatre-vingt centimètres, inclinez le buste à gauche jusqu’à ce que la main gauche se pose au sol ou sur la cheville. Le bras droit est tendu au-dessus de la tête contre l’oreille. Respirez normalement. Puis changez de côté. Commencez toujours par le côté gauche.

Bénéfices: tonifie les nerfs spinaux, assouplit les muscles de la taille, maintient le corps svelte, stimule le mécanisme intestinal, renforce les jambes, améliore la circulation sanguine et développe la force des bras, des épaules, du cou et de la colonne vertébrale.

Toutes ces postures de yoga sont issues du Kriya Yoga.

Tonifier l’énergie Yang en mangeant


Voici une petite liste d’indications et de contre-indications à intégrer dans votre diète alimentaire si vous souffrez d’une déficience de l’énergie Yang.

Quels sont les symptômes d’une déficience de Yang des reins ?

  • Frilosité excessive ou anormale : membres et extrémités des pieds et des mains froids, sensation de froid dans le dos, besoin de vous couvrir même lorsqu’il fait bon, vous surchauffez votre maison.
  • Fatigue chronique et injustifiée, voire épuisement : vous dormez bien (trop même!) mais vous vous levez fatigué(e), lourd(e), sans vitalité ni volonté, l’esprit confus.
  • Paupières lourdes et somnolence après les repas, surtout à midi, coup de fatigue entre 17 et 19 heures…
  • Digestion lente et difficile, stagnation alimentaire et reflux gastriques (vous vous sentez mieux quand vous mangez très peu)
  • Constipation chronique, transit paresseux
  • Manque d’entrain et procrastination
  • Souffle court, surtout à l’effort
  • Vertiges
  • Sensation de faiblesse dans les membres
  • Teint pâle
  • Langue gonflée (surtout au réveil), rose claire (voire très claire) avec la marque des dents sur les côtés (ce signe là ne trompe pas !)
  • Rétention d’eau

À présent que vous avez pu identifier si vous êtes oui ou non concerné(e) par la déficience d’énergie Yang, voici quelques conseils diététiques.

Les aliments qui tonifient le Yang du corps et de l’esprit

  • Premièrement, si vous avez l’habitude de manger cru et de consommer des crudités : arrêtez tout de suite! Il n’y a rien de pire pour accentuer la déficience de Yang et affaiblir votre métabolisme. Pourquoi ? Parce que les crudités et aliments crus demandent à notre métabolisme beaucoup plus d’énergie Yang pour les digérer, en extraire les substances nourrissantes et les distribuer au corps. Si vous pétez le feu, tout va bien. Mais si vous vous reconnaissez dans la liste ci-dessus, sachez que votre feu digestif est beaucoup trop faible pour réchauffer les aliments (les amener à température du corps), les « cuire », en extraire la quintessence et enfin, distribuer les fruits de son dur labeur dans tout le corps, jusqu’au cerveau. Préférez donc systématiquement des aliments cuits et tièdes ou chauds qui sont faciles à assimiler : le riz cuit, le tofu, les bouilles d’avoine avec des fruits sec… les graines (ok), les boissons chaudes et énergisantes mais pas trop agressives (attention à certains Chai trop épicés).
  • À bannir de votre alimentation : tous les produits à base de lait de vache. Préférez les laits végétaux. Vous constaterez une différence quasi immédiate! Plus de fatigue et une digestion impeccable, des membres moins gonflés et légers : vous allez commencer à éliminer l’eau en excès.
  • Idem pour les fromages: à limiter fortement
  • Les épices à favoriser : la cannelle (elle réchauffe et tonifie le corps en douceur), le poivre (réchauffe et dynamise la circulation), le gingembre, la cardamome (excellente pour la digestion! presque un produit miracle)
  • Phytothérapie : le ginseng mais uniquement en faible quantité et si vous partagez au moins 5 symptômes avec la liste ci-dessus. Il doit également être de très bonne qualité.
  • Si vous consommez de la viande : sachez que la viande est également très difficile à digérer, elle épuise l’organisme.
  • Les légumes cuits : faites vous des soupes, au moins une par jour! Mais excluez ceux qui provoquent trop de flatulences comme le chou ou le chou-fleur.
  • Mangez des compotes : les fruits cuits sont excellents. Et c’est encore mieux si vous les préparez vous-même : vous récolterez plus d’énergie.

Tonifier l’énergie Yang fait perdre du poids. Mais rien ne sert d’essayer de vous convaincre, je vous recommande avant tout de tester par vous-même! Et n’hésitez pas à me faire vos retours… J’en serai enchantée.

Iori

Santé corps et esprit, Yoga,
, ,